S'identifier - Contact




 
EnregistrerEnregistrerEnregistrer

Un nouveau timbre sur les capsules ?

La CNAOC présente son projet de timbre de garantie

Lors du conseil d'administration de l'AGPV du 15 février, la CNAOC a présenté les grandes lignes de son projet de timbre de garantie.

La CNAOC propose de profiter du développement de nouvelles technologies pour mettre en oeuvre un nouveau système, qui permettrait d'authentifier les produits et ainsi d'éviter les contrefaçons. Il servirait également d'outil de traçabilité.

Le système combinerait à la fois un code alpha-numérique, un code datamatrix et un moyen d'empêcher la reproduction (du style des pastilles brillantes présentes sur les billets de banque ou les billets de spectacle). Il serait intégré directement sur la capsule ou imprimable sur l'étiquette. Il garantirait l'origine du produit AOC, le suivi des bouteilles, donnerait des informations sur l'opérateur, le produit, l'appellation, etc.

La CNAOC précise que le coût supplémentaire de ce système devra être intégré dans le coût des matières sèches afin de ne pas susciter l'opposition des opérateurs, vignerons, coopératives et négociants. La mise en oeuvre du système va être testée dans 3 ou 4 fédérations volontaires afin d'évaluer d'ici la fin de l'année la faisabilité technique et financière du projet.

Les Vignerons Indépendants de France ont été attentifs à la présentation et estiment qu'il est important d'avoir une transparence sur le sujet et des échanges réguliers avec les autres organisations.

Michel Issaly est intervenu en faisant part des inquiétudes des Vignerons Indépendants de France sur les aspects financiers du projet, notamment le surcoût répercuté dans les entreprises viticoles.

Elise le 21.02.11 à 14:33 dans Actualités de la filière - Version imprimable
-


Enregistrer
Enregistrer

Recherche


Archive : tous les articles

Archives par mois

Liens utiles

















EnregistrerEnregistrerEnregistrer


L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.