S'identifier - Contact




 
EnregistrerEnregistrerEnregistrer

Réunion constitutive de la Commission agriculture

Parlement Européen

La Commission de l’agriculture du Parlement européen (COM AGRI) s’est dotée le  semaine dernière de son nouveau président et de deux vice-présidents.
 
Après des semaines de dialogue, la présidence de la COM AGRI est finalement revenue au groupe de centre-droit européen, le PPE.
C’est le député allemand Norbert Lins qui succède au député polonais du même groupe Siekierski.
Les vice-présidences ont été attribuées au groupe écologiste et au groupe de centre-droit.
Le français Pascal Canfin de la République En Marche a, quant à lui, été élu président de la Commission Environnement. 
 
Ces élections marquent le début des travaux de la COM AGRI forte de 48 membres pour cette mandature.

Parmi les français présents en COM AGRI, on retrouve :
- Le député socialiste Eric Andrieu, déjà membre actif de la commission lors de la précédente mandature,
- La député républicaine Anne Sander,
- L’écologiste Benoît Biteau,
- Le député de la République En Marche Jérémy Decerle,
- Et les députés du Rassemblement national, Maxette Pirbakas et Gilles Lebreton.

Aux membres titulaires, il faut ajouter Irène Tolleret, députée En Marche et suppléante en COM AGRI. Issue du milieu viticole, elle saura sûrement comprendre les enjeux de notre profession au cours de son mandat.
 
La Confédération Européenne des Vignerons indépendants a déjà rencontré plusieurs députés membres de la COM AGRI, notamment les députés Eric Andrieu et Anne Sander avec qui elle avait eu l’occasion de travailler auparavant mais elle aussi rencontré Jérémy Decerle et Irène Tolleret.

Elle a aussi pris contact avec des députés des autres pays membres, comme les italiens Paolo De Castro et Herbert Dorfmann, tous deux actifs de longue date en COM AGRI, le député vert allemand Martin Häusling, pilier du groupe écologiste au Parlement pour l’agriculture ou encore le député slovène Franc Bogovic.
 
Bien entendu la réforme de la Politique Agricole Commune (PAC) reste au centre de toutes les discussions.

Pour l’instant, la suite des travaux est toujours incertaine et différents scénarios sont possibles.
L’issue ne devrait toutefois pas être connue avant le mois de septembre, le temps que soit décidé à quels groupes les différents rapports reviennent.

La CEVI aura à cœur de défendre à nouveau les intérêts des vignerons indépendants au niveau européen dès que les travaux auront repris.
 

Elise le 19.07.19 à 16:20 dans Actualités de la filière - Version imprimable
-


Enregistrer
Enregistrer

Recherche


Archive : tous les articles

Archives par mois

Liens utiles

















EnregistrerEnregistrerEnregistrer


L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.