S'identifier - Contact




 
EnregistrerEnregistrerEnregistrer

Rencontre avec le Ministre

Les organisations professionnelles reviennent sur les problématiques de la filière

Comme vous le savez, le mercredi 16 octobre, l’ensemble de la filière vin a décidé de quitter le Conseil Spécialisé de FranceAgriMer afin de demander des actes forts et des réponses concrètes de l’État sur les sujets menaçants la filière.

Suite à cette action, une partie de la filière a été reçue par le ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation ce mardi 22 octobre.

Jean-Marie Fabre était présent pour les Vignerons Indépendants de France, aux côtés des Vignerons Coopérateurs et de la FNSEA.
 
Au cours de ce rendez-vous, les organisations présentes ont fait part, d’une voix unie, des problématiques que rencontre actuellement la filière, et notamment :

-      Le sentiment de déconsidération des pouvoirs publics ressenti depuis plusieurs mois maintenant, dont le point d’orgue a été le communiqué du ministère de vendredi dernier

-      La gestion des aides viticoles à FAM, qui a conduit à la sous-consommation de l’enveloppe disponible de 15 M€ cette année. L’attachement de la filière aux mesures d’aide viticoles et à leur poursuite a bien entendu été rappelé, mais ont également été dénoncés le manque de moyens humains à FAM pour gérer et instruire les dossiers d’aides, et le manque d’accompagnement des opérateurs sur les différentes mesures.

-      Sur la mesure promotion pays-tiers en particulier, il a été demandé que soient enfin soldés les dossiers qui courent depuis 2013, ainsi que la modification des règles de sanctions pour les modifications mineures et majeures qui conduisent aujourd’hui à des rejets de dossiers !

-      Sur l’application de taxes supplémentaires par les USA sur les vins français, nous avons appelé à une prise de position politique au plus haut niveau de l’état, et à un accompagnement des opérateurs via deux moyens principaux : la mise en place d’une campagne de promotion exceptionnelle des vins français aux USA, financée exclusivement sur le budget communautaire, ainsi que des mesures d’accompagnement des entreprises qui vont subir de plein fouet cette augmentation des taxes

-      Sur les sujets environnementaux et l’agribashing permanent, nous avons rappelé les efforts et les engagements de la filière dans les démarches environnementales bio et HVE, et demandé de revenir au scientifique en s’appuyant sur les solutions techniques pour limiter les ZNT riverains. Nous avons également porté notre volonté que dans l’avenir, les aménageurs prévoient des zones de transition avec les surfaces agricoles dans leur projet de bâti.
 
Suite à l’exposé de ces sujets, le ministre a pris plusieurs engagements :
 
-      Sur la gestion des aides FAM : il s’est engagé à ce que tous les dossiers promotion pays tiers en stock soient payés d’ici le 15 octobre 2020 et a réaffirmé sa volonté de ne pas aller vers les droits à paiement de base pour le secteur.

-      Sur le sujet des taxes américaines, le ministre a rappelé son implication au sein du Conseil des ministres européens, ainsi que le travail quotidien de l’administration, pour obtenir des mesures d’accompagnement pour les entreprises qui sont impactées par les taxes appliquées.

-      Il a également appelé à plus de rationalité et de science sur le sujet des ZNT

Elise le 25.10.19 à 19:29 dans Actualités de la filière - Version imprimable
-


Enregistrer
Enregistrer

Recherche


Archive : tous les articles

Archives par mois

Liens utiles

















EnregistrerEnregistrerEnregistrer


L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.