S'identifier - Contact




 
EnregistrerEnregistrerEnregistrer

Programme national d'aides 2013-2018

Les VIF demandent un taux unique à 40% !

Lundi dernier, le 19 novembre, Vignerons Indépendants de France a fait partir un communiqué de presse dans lequel il interpelle le ministre de l'Agriculture au sujet du programme national d'aides européennes 2014-2018.

Le prochain programme national d'aides européennes pour la filière vitivinicole (2014-2018) a fait l'objet d'un débat lors du dernier Conseil spécialisé « Vins » de FranceAgrimer qui s'est tenu le 14 novembre.

À cette occasion, Vignerons Indépendants de France se félicite de la reconduction du précédent programme notamment à travers les mesures positives pour les entreprises que sont la restructuration du vignoble, la promotion vers les pays tiers et les investissements.

Toutefois, dans le cadre de la mesure investissement, les vignerons indépendants ont réitéré leurs vives oppositions à l'adoption de taux d'aide différenciés, en fonction de la nature des projets.

En effet, favoriser, à travers un taux d’aide majoré, des projets répondant à des actions dites stratégiques, et ce, essentiellement sous l’angle de projets collectifs, introduit une discrimination entre les entreprises qui n’est pas acceptable pour les 30 000 exploitations à caractère familial que nous représentons.

Par ailleurs, Vignerons indépendants de France craint qu’en introduisant cette différenciation de taux, cette mesure ne permette pas une consommation optimale de l’enveloppe budgétaire allouée à la France.

Vignerons Indépendants de France demande très fortement au ministre de l’Agriculture, Monsieur Le FOLL, de bien vouloir entendre sa position pour un taux unique d’aide à 40% pour toutes les entreprises. Il lui rappelle que cette position a été unanimement suivie par l’ensemble des organisations professionnelles de la filière lors du Conseil spécialisé « Vins » de FranceAgriMer du 14 novembre.

Pour Michel ISSALY, Président des Vignerons Indépendants de France « il faut aller vite, le programme pour la période 2014- 2018 doit être transmis très rapidement à la Commission européenne afin que les premiers dossiers d’aide des entreprises puissent être déposés dès janvier 2013 ».

Elise le 26.11.12 à 12:24 dans Actualités de la filière - Version imprimable
-


Enregistrer
Enregistrer

Recherche


Archive : tous les articles

Archives par mois

Liens utiles

















EnregistrerEnregistrerEnregistrer


L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.