S'identifier - Contact



 
EnregistrerEnregistrerEnregistrer

Plan de soutien à la viticulture

Le travail continue

Comme nous l’indiquons dans notre article du 12 mai, les annonces des ministres constituent une première base pour le plan de soutien à la viticulture.
 
Les Vignerons Indépendants de France ont donc continué de travailler au sein de l’AGPV afin de :

•    Solliciter un budget supplémentaire pour la distillation de crise : l’objectif est de pouvoir distiller l’ensemble des besoins recensés au prix de 80€/hl pour les AOC/IGP et de 65€/hl pour les vins sans IG

•    Préciser les modalités de mise en œuvre de la distillation de crise : simple et rapide, les volumes devant être sortis des chais avant la vendange. La rédaction de la décision et son adoption par le conseil spécialisé vin de FAM doivent être faites pour le 3 juin, afin que les opérateurs intéressés s’engagent avant le 20 juin

•    Obtenir une prise en charge des cotisations sociales pour toutes les entreprises, partielle ou totale dans les cas les plus impactés, considérant que chaque opérateur est ou sera forcément touché par la crise qui affecte le secteur.
Nous demandons également que les groupements d’employeurs puissent bénéficier de la mesure

•    Compléter le plan de soutien, notamment par les mesures suivantes:
- Aide au stockage privé
- Prise en charge des intérêts d’emprunt en cas de mise en place d’année blanche
- Fonds de compensation pour les taxes appliquées par les USA
 
Un courrier reprenant l’ensemble de ces demandes a été adressé jeudi soir aux ministres de l’Agriculture et de l’Economie (lire le courrier).
 
Ce courrier a également été adressé pour information aux députés du groupe d’études Vin de l’Assemblée nationale, en prévision de la rencontre des députés de la majorité avec le ministre ce vendredi 15 mai.

Elise le 15.05.20 à 11:31 dans Actualités de la filière - Version imprimable
-


Enregistrer
Enregistrer

Recherche


Archive : tous les articles

Archives par mois

Liens utiles

















EnregistrerEnregistrerEnregistrer


L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.