S'identifier - Contact




 
EnregistrerEnregistrerEnregistrer

Mobilisation des élus locaux contre la libéralisation des droits de plantation

À l’occasion de la tenue simultanée du Congrès des maires et du Salon des Vins des Vignerons Indépendants au parc des expositions de la porte de Versailles, l’ANEV (Association Nationale des Elus de la vigne et du Vin) a organisé une conférence de presse sur le Salon des vins, en partenariat avec les 4 organisations professionnelles de la production (Vignerons Indépendants de France, CNAOC, CFVDP et CCVF) et de la FNSEA.

Ce point presse a eu lieu jeudi 24 novembre à 11 h 45, en présence de nombreux élus et vignerons.

Philippe Armand-Martin (Député de la Marne) et Roland Courteau (Sénateur de l’Aude), co-présidents de l’ANEV, ont rappelé leur opposition à la libéralisation des droits de plantation, et ont signé une déclaration demandant au gouvernement français d’agir activement pour empêcher la libéralisation de ce dispositif, rappelant que « une telle libéralisation permettra de planter de la vigne n’importe où, y compris dans des régions non viticoles aujourd’hui. Cela entraînera un très grand déséquilibre économique et social dans nos communes et nos régions, sans parler des conséquences sur les paysages ».


De gauche à droite : Jérôme Despey, FNSEA, Michel Issaly, VIF,
Philippe Armand-Martin (Député de la Marne) et Roland Courteau (Sénateur de l’Aude)

Il a également été demandé aux maires présents de relayer désormais cette déclaration auprès des élus en régions.

À la fin du mois de février prochain, un décompte des signatures en faveur du maintien des droits de plantation sera réalisé, et les élus demanderont ensuite des rendez-vous auprès du Président de la République, du Président du Parlement Européen et du commissaire européen à l’agriculture, pour leur remettre ces signatures et leur faire part de la forte opposition à la décision de libéraliser les droits de plantation d’une grande partie de la population.

Parallèlement, les Vignerons Indépendants de France ont invité les exposants du Salon des vins à « sonner le tocsin » durant la conférence de presse, afin de montrer l’attachement des vignerons à ce dispositif pour le secteur viticole.

Cette action a été suivie par l’ensemble des exposants qui ont manifesté un grand intérêt pour la démarche !

Elise le 29.11.11 à 12:56 dans Actualités de la filière - Version imprimable
-


Enregistrer
Enregistrer

Recherche


Archive : tous les articles

Archives par mois

Liens utiles

















EnregistrerEnregistrerEnregistrer


L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.