S'identifier - Contact




 
EnregistrerEnregistrerEnregistrer

Les Vignerons Indépendants et les Vignerons Coopérateurs réagissent aux propos du président du CNIV

Déilais de paiement

Mercredi 27 févier,  les caves coopératives et les vignerons indépendants ont fait savoir par voix de presse leur mécontentement face aux déclarations du président du CNIV au sujet des délais de paiement :
 
Les délais de paiement doivent être aussi acceptables pour les opérateurs de la production !
 
Le Président de la République est passé samedi sur le pavillon du vin, censé représenter la filière viticole. Certains des propos, rapportés par Vitisphère dans son article du 25 février, tenus par le Président du CNIV (Comité National des Interprofessions des Vins), sont inacceptables pour la production viticole.
 
Voilà des années en effet que nous nous battons pour obtenir des délais de paiement acceptables pour les opérateurs, coopératives ou caves particulières, des acomptes à la signature des contrats spots et la généralisation de contrats pluriannuels.
A chaque fois que des avancées en ce sens ont été introduites dans la loi, ces dispositions ont été rapidement contournées par le biais des interprofessions, et souvent au détriment de la production.
 
Au lendemain de la loi Egalim, entendre le président du CNIV réclamer en tant que représentant du secteur une augmentation des délais au-delà d’un an n’est pas admissible. Prendre pour ce faire l’argument du « partage de l’investissement pour aller à l’export » est irrecevable. Que chacun s’occupe de son métier, prenne ses risques et assume ses responsabilités.
 
Une fois de plus, seuls Vignerons Indépendants de France et Vignerons Coopérateurs se positionnent en défenseurs des intérêts de la production.

Elise le 28.02.19 à 12:29 dans Actualités de la filière - Version imprimable
-


Enregistrer
Enregistrer

Recherche


Archive : tous les articles

Archives par mois

Liens utiles

















EnregistrerEnregistrerEnregistrer


L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.