S'identifier - Contact




 
EnregistrerEnregistrerEnregistrer

Le Parlement européen demande le maintien des droits de plantation

Efforts récompensés

Lors du vote en session plénière du rapport Dess sur l'avenir de la PAC, le mercredi 22 juin, les députés européens ont décidé de soutenir le maintien des droits de plantation dans la filière viticole.
Pour les vignerons indépendants européens, rassemblés au sein de la CEVI, cette décision de bon sens est une bonne nouvelle qui doit être saluée et qui doit désormais être concrétisée dans la proposition de règlement.

« La libéralisation des plantations est dangereuse à plus d’un titre : non seulement pour l’équilibre économique de nos exploitations et des régions viticoles ; mais aussi pour l’équilibre écologique de nos terroirs et de nos paysages » explique Thomas Montagne, Président de la CEVI.
Pour Costantino Charrère, vice-président de la CEVI en charge des questions politiques et syndicales, « supprimer les droits de plantation reviendrait purement et simplement à ébranler inutilement tout notre secteur. Je suis heureux que la mobilisation des vignerons indépendants ait permis de franchir cette première étape au Parlement européen ».

« Nous attendons désormais que la Commission européenne intègre cette demande dans sa proposition de règlement de réforme de la PAC, et tienne ainsi compte de la position du Parlement européen, des Etats membres viticoles, et des professionnels » ajoute Thomas Montagne.

Si elle s’oppose fermement à la libéralisation des droits de plantation, la CEVI salue en revanche la plupart des mesures de la réforme de l’Organisation Commune du Marché du Vin en 2008, qui se sont avérées très positives pour notre secteur : aides à l’investissement, à la restructuration et à la promotion.
La CEVI souhaite donc que le budget qui sera alloué à la PAC permette d’assurer la continuité de ces mesures après 2014.

Elise le 24.06.11 à 11:56 dans Actualités de la filière - Version imprimable
-


Enregistrer
Enregistrer

Recherche


Archive : tous les articles

Archives par mois

Liens utiles

















EnregistrerEnregistrerEnregistrer


L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.