S'identifier - Contact




 
EnregistrerEnregistrerEnregistrer

Le Ministre de l'Agriculture au salon de Paris Porte de Versailles

Evénement

La 40ème édition du Salon des Vins des Vignerons Indépendants de Paris-Porte de Versailles vient de fermer ses portes, après plus de quatre jours d’ouverture au public.

Cette édition anniversaire, qui a accueilli plus de 125 000 visiteurs, a en outre reçu la visite du nouveau Ministre de l’Agriculture venu découvrir le dynamisme du modèle vigneron indépendant.


Des dizaines de milliers de visiteurs sont venus arpenter les allées du salon des vins des Vignerons Indépendants du mercredi 28 novembre au dimanche 2 décembre au soir, à la découverte des vins et des personnalités des vignerons exposants.

Débuté il y a maintenant 40 ans avec une dizaine de producteurs passionnés, le succès du salon de Paris Porte de Versailles ne se dément pas depuis lors, rassemblant aujourd’hui un millier d’exposants pour un nombre toujours croissant de visiteurs ravis de la diversité de l’offre des vins présents et des échanges directs avec les vignerons.

Dimanche soir à la fermeture du salon, les Vignerons Indépendants se félicitaient d’une augmentation de 12 % de la fréquentation du salon.

Le nouveau Ministre de l’Agriculture, Didier Guillaume, a profité de cette occasion pour venir découvrir en personne, vendredi en fin d’après-midi, cette grande manifestation viticole.

Le ministre a ainsi pris le temps d’arpenter les allées du salon, à la rencontre des vignerons exposants, de leurs vins, mais surtout des problématiques qu’ils rencontrent au quotidien dans l’exercice de leur métier très complet.

Les responsables du mouvement ont pu exposer la particularité du modèle vigneron indépendant, la force de son indépendance, mais aussi les difficultés rencontrées par ces petites entreprises sans cesse soumises à des contraintes règlementaires et financières de plus en plus importantes.

Plusieurs sujets ont été abordés à l’occasion de ces échanges constructifs : la réforme de la PAC 2020 et la prise en compte des petites exploitations dans ce cadre, la réserve de précaution en nature, l’environnement et le développement de la HVE, l’export et l’oenotourisme, pour n’en citer que quelques-uns !

La présence chaleureuse du Ministre et la qualité de son écoute ont été particulièrement appréciées.

Elise le 03.12.18 à 14:34 dans Actualités de la filière - Version imprimable
-


Enregistrer
Enregistrer

Recherche


Archive : tous les articles

Archives par mois

Liens utiles

















EnregistrerEnregistrerEnregistrer


L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.