S'identifier - Contact




 
EnregistrerEnregistrerEnregistrer

Jean-Marie Fabre, nouveau Président des Vignerons Indépendants de France

Jean-Marie Fabre, vigneron à Fitou au domaine de la Rochelierre, vient d’être élu à la présidence des Vignerons Indépendants de France.


Il succède à Thomas Montagne qui a exercé son mandat pendant 5 années.
 
Jean-Marie Fabre débute son engagement syndical, il y a 17 ans, à la fédération des Vignerons Indépendants de l'Aude, en tant que membre du Bureau, puis Secrétaire général, avant d'en prendre la présidence en 2008.

En 2013, il rentre au Bureau de la confédération des Vignerons Indépendants de France et en devient Secrétaire général en 2018.

C’est donc tout naturellement aujourd’hui qu’il accède à la présidence des Vignerons Indépendants de France.
 
Le projet de Jean Marie Fabre s’articule autour d’axes forts :

1-    La notoriété du logo et de la marque collective

Derrière notre logo des valeurs liées à l’art de vivre, au plaisir, au patrimoine familial et à sa dimension culturelle. Ce capital confiance, acquis au fil des ans à travers le travail de chacun sur les domaines, mais aussi par le biais des salons, se double aujourd’hui d’une reconnaissance institutionnelle. Elle croît chaque année un peu plus au gré des sujets que nous portons.
 
« Ne perdons jamais de vue que notre singularité d’artisan est notre premier atout. C’est elle que viennent chercher les millions de touristes étrangers qui se rendent chaque année sur nos domaines. Et c’est elle qui nous permet de gagner des parts de marché en France et à l’export. Les Vignerons Indépendants ont confirmé leur place parmi les marques qui inspirent la confiance chez les consommateurs. Notre identité de Vignerons Indépendants est bel et bien en phase avec son époque ! »
 
2-    Une action politique et syndicale d’envergure

Pour défendre un traitement équitable de tous les vignerons indépendants sur les grands dossiers, tels que le programme national d’aide au secteur viticole (aides FAM aux investissements et à la restructuration du vignoble notamment), et les nouveaux enjeux de société (développement de la Haute Valeur Environnementale HVE / œnotourisme…). 

L’action menée au niveau national se poursuit au niveau européen avec la Confédération Européenne des Vignerons Indépendants, la CEVI, qui se positionne sur les grands enjeux que sont la réforme de la PAC, l’étiquetage des calories et des ingrédients pour le vin, ou encore les ventes à distance à destination des particuliers.
 
« La force de notre mouvement réside peut-être aussi dans sa souplesse et sa capacité à innover sans cesse, tant sur le plan syndical que sur le plan marketing et commercial. Aussi bien dans les fédérations au plus près des entreprises qu’à l’échelle européenne avec la CEVI. »
 

Elise le 25.04.19 à 16:00 dans Actualités de la filière - Version imprimable
-


Enregistrer
Enregistrer

Recherche


Archive : tous les articles

Archives par mois

Liens utiles

















EnregistrerEnregistrerEnregistrer


L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.