S'identifier - Contact




 
EnregistrerEnregistrerEnregistrer

Gel d'hiver en Loir-et-Cher

Des avancées

Le 12 juillet dernier, une première réunion avait permis aux organisations agricoles et à leurs partenaires d'évaluer la situation en Loir-et-Cher suite au gel d'hiver (lire notre article du 13 juillet).

Une deuxième réunion, le 17 octobre dernier, a fait le point sur les avancées du dossier.

A retenir :

La commission nationale des calamités a donné un avis favorable à la demande de reconnaissance. Néanmoins la mise en place du dispositif d’indemnisation prendra un peu de temps : Il faudra attendre la parution officielle du décret et la mise en place par la DDT de la procédure d’instruction des dossiers.

Les Centres de Gestion (OCGFA et CerFrance) ont présenté une synthèse alarmante de la situation des entreprises viticoles : près de 25% des exploitations sont en situation de fragilité économique avérée. Alors même que la baisse de récolte ne fera qu’accentuer la situation.

Suite à la réunion du Conseil de l’Agriculture Départementale (CAD) du 15 octobre 2012, le CAD et la FAV 41 ont décidé de co-signer un courrier qui sera envoyé à l’ensemble des viticulteurs du département dans lequel sera mentionné :

  • La réflexion collective des différents organismes sur leur possibilité de soutien
  • L’encouragement, fait aux entreprises en difficultés, pour qu'elles se fassent connaitre
  • La mise en place d’un plan d’action détaillé
  • L’écoute et le soutien des différents organismes
Le Conseil Général a confirmé la possibilité de soutien, en complément du dispositif calamité (et donc uniquement pour les entreprises viticoles éligibles au dispositif « calamités »).

Le Conseil Régional a mis en place un dispositif « fond de secours » pour les arboriculteurs, dispositif qui pourrait être étendu à la filière viticole (une avance de trésorerie avec un différé de remboursement sans intérêt sur 1 ou 2 ans).

La MSA dispose d’une enveloppe commune à l’ensemble des filières, dont une partie pourrait être réservée à la viticulture (prise en charge partielle des cotisations dans le cadre d’un allègement des charges salariales des exploitations et charges sociales des exploitants les plus en difficultés).

Une plaquette avec la liste des personnes à contacter dans les différents organismes sera éditée à l'attention des vignerons.

Une prochaine réunion du CAD aura lieu le 22 novembre pour mettre en place le plan d’action détaillé.

Elise le 24.10.12 à 07:48 dans Actualités de la filière - Version imprimable
-


Enregistrer
Enregistrer

Recherche


Archive : tous les articles

Archives par mois

Liens utiles

















EnregistrerEnregistrerEnregistrer


L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.