S'identifier - Contact




 
EnregistrerEnregistrerEnregistrer

Exonérations de charge pour les travailleurs occasionnels

Les Vignerons Indépendants s’opposent à la remise en cause - Communiqué de Presse

Après un débat houleux, les députés ont adopté, mardi 6 novembre, l'article 60 du projet de loi de finances pour 2013 remettant en cause les exonérations de charge patronales pour les travailleurs occasionnels.

À l'heure du débat national sur la compétitivité, cette mesure, si elle était adoptée  définitivement par le Parlement, toucherait durement les exploitations viticoles françaises en revenant sur un dispositif qui a fait ses preuves pour la sauvegarde de l'emploi.

En rassemblant 20 % de la main d'œuvre, la viticulture est le premier employeur agricole, avec la particularité de recourir essentiellement à une main-d'œuvre saisonnière. La remise en cause de cette exonération aura donc un impact fort. Les contrats vendange ont par exemple évité le recours à des entreprises étrangères et permettent à des milliers de Français de trouver un travail saisonnier rémunéré.

Dans un secteur déjà fortement soumis à la concurrence européenne et internationale, cette disposition serait un très mauvais signal adressé au secteur agricole et viticole en particulier, et constituerait un frein à la compétitivité des exploitations viticoles, déjà soumises à des hausses de leurs charges d'exploitation.

Michel ISSALY, Président des Vignerons Indépendants ''demande au gouvernement et aux parlementaires de revenir sur cette mauvaise mesure. Dans un contexte économique difficile, tout doit être fait pour permettre à nos milliers d'exploitations viticoles de faire face à la concurrence internationale en maintenant cette exonération de charges sur les travailleurs occasionnels''.

Elise le 14.11.12 à 08:07 dans Actualités de la filière - Version imprimable
-


Enregistrer
Enregistrer

Recherche


Archive : tous les articles

Archives par mois

Liens utiles

















EnregistrerEnregistrerEnregistrer


L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.