S'identifier - Contact




 
EnregistrerEnregistrerEnregistrer

Droits de plantation : un nouveau pas en avant de la commission

À l'occasion du salon Vinitaly, à Vérone, le commissaire européen à l'Agriculture, Dacian Ciolos, a déclaré : « Sur les droits de plantations, la question n'est pas de savoir si nous maintenons ou non le système existant, mais de savoir comment rendre le concept plus efficace que par le passé. »

Le commissaire se dit prêt à discuter de ce dossier de manière pragmatique et a ajouté qu'il était important de « maintenir des instruments de marché », mais il faut déterminer ceux qui sont les plus appropriés, « surtout si nous voulons augmenter les exportations, en particulier de vins de qualité ».

En répondant à des questions sur les droits de plantation, le commissaire a recommandé une analyse et des avis d'experts. « Nous n'avons pas d'idées préconçues et, bien entendu, nous devons voir si un nombre suffisant de pays de l'UE souhaite rouvrir le débat sur cette question. La Commission est prête à en discuter, mais avant de présenter des propositions, nous devons analyser la situation avec les experts. Le but est que le groupe de haut niveau publie ses recommandations d'ici à la fin de l'année. »

Il s'agit donc bien d'un nouveau pas en avant de la Commission européenne.

Rappelons qu'au Conseil des ministres, à la suite du ralliement de la Finlande la semaine dernière lors du colloque au Parlement européen (auquel les VIF et la CEVI ont participé), 16 États membres représentant 222 voix étaient désormais favorables au maintien des droits de plantations. Il manque encore 33 voix pour parvenir à la majorité qualifiée.

Elise le 03.04.12 à 07:56 dans Actualités de la filière - Version imprimable
-


Enregistrer
Enregistrer

Recherche


Archive : tous les articles

Archives par mois

Liens utiles

















EnregistrerEnregistrerEnregistrer


L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.