S'identifier - Contact




 
EnregistrerEnregistrerEnregistrer

Droits de plantation, suite...

La mobilisation se poursuit

La troisième réunion du groupe à haut niveau sur le vin (GHN) aura lieu le 21 septembre prochain. Les choses semblent bouger en amont de ce rendez-vous, concernant l'évolution d'un dispositif de régulation des droits de plantation.

Lors de sa rencontre avec la filière vin, à laquelle participait Michel Issaly, le ministre de l'Agriculture, Stéphane Le Foll, a annoncé la création d'une plate-forme sur ce dossier, qui réunira la France, l'Italie, l'Espagne et l'Allemagne.

L'objectif de ce groupe sera de faire des propositions constructives au GHN, dans l'intérêt de la filière, afin de faire évoluer la position de la Commission européenne et de permettre le maintien d'un système de régulation efficace.

Parallèlement, en marge de la réunion des ministres européens de l'Agriculture le 9 septembre dernier, le Commissaire européen Dacian Ciolos a fait part de la position de la Commission, qui sera vraisemblablement présentée lors du GHN. Il ressort qu'elle ne souhaite pas revenir sur la fin des droits de plantation.

Néanmoins, le Commissaire propose la mise en place d'un dispositif qui évitera de mettre en péril la qualité et l'avenir des vins européens. Il suggère que les interprofessions jouent un rôle de régulation des surfaces pour les AOP/IGP, et l'État membre (ou la profession) pour les VSIG.

Un garde-fou serait maintenu au niveau européen, afin d'éviter les crises ou les dérapages.

À suivre...

Elise le 18.09.12 à 07:32 dans Actualités de la filière - Version imprimable
-


Enregistrer
Enregistrer

Recherche


Archive : tous les articles

Archives par mois

Liens utiles

















EnregistrerEnregistrerEnregistrer


L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.