S'identifier - Contact




 
EnregistrerEnregistrerEnregistrer

Droits de plantation : mobilisation générale

Le 19 mars dernier à Bruxelles

Le 19 mars dernier, ministres de l'Agriculture, élus européens et nationaux, et professionnels de la filière, se sont réunis à Bruxelles pour demander le maintien des droits de plantation.

Pas moins de neuf ministres de l'Agriculture (France, Allemagne, Italie, Autriche, Hongrie, Luxembourg, Malte, Finlande et Roumanie) et plus de 350 élus européens et nationaux se sont retrouvés au Parlement européen, lundi 19 mars, pour demander à la Commission européenne de revenir sur la décision de libéralisation des droits de plantation.

De nombreux représentants des organisations professionnelles de la filière participaient également à ce grand rendez-vous. Une délégation de Vignerons Indépendants de France s'est naturellement rendue sur place, accompagnée de plusieurs vignerons européens membres de la CEVI (Confédération européenne des Vignerons Indépendants).

La Commission européenne a montré des gestes d'ouverture ces dernières semaines, mais ils restent insuffisants pour les élus et pour les organisations et administrations mobilisées.
Bruno Le Maire a ainsi déclaré : « La création d'un groupe de réflexion à haut niveau sur ce sujet est un pas positif. Mais on ne s'en satisfera pas, la France ne cédera pas. »

Le Parlement européen, désormais codécideur, compte bien faire entendre sa voix, comme le soulignait Michel Dantin, rapporteur sur la PAC (OCM unique), notamment à travers le dépôt d'un amendement.

Thomas Montagne, président de la CEVI, s'est exprimé devant les participants, en rappelant l'importance du maintien de ce dispositif dans l'intérêt de l'ensemble des Vignerons Indépendants européens.

Elise le 30.03.12 à 08:08 dans Actualités de la filière - Version imprimable
-


Enregistrer
Enregistrer

Recherche


Archive : tous les articles

Archives par mois

Liens utiles

















EnregistrerEnregistrerEnregistrer


L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.