S'identifier - Contact




 
EnregistrerEnregistrerEnregistrer

Bio et HVE : deux labels en compétition ?

Point sur 2 démarches environnementales

Par le Grenelle de l'Environnement, le ministère de l'Agriculture a déclaré mettre en place le dispositif de la certification environnementale des exploitations, comme une alternative à l'agriculture biologique.

Le niveau 3 de ce dispositif, nommé « haute valeur environnementale », permet aux vignerons souhaitant prouver leurs engagements environnementaux, de le faire dans un cadre officiel.

Un vigneron bio peut tout à fait s'engager dans cette démarche, les deux voies sont compatibles dans leurs valeurs d'engagement. Pour la filière, elles ne sont pas concurrentes, car chaque vigneron fait son choix.

La différence entre les deux dispositifs est qu'un vigneron certifié bio doit suivre un cahier des charges précis alors qu'un vigneron souhaitant être certifié HVE doit obtenir au minimum des valeurs de référence sur des calculs d'indicateurs de performance environnementale.

Les vignerons Qualenvi (label qualité des Vignerons Indépendants) se préparent à être certifiés « haute valeur environnementale » pour début 2013, et parmi eux, environ 15 % sont certifiés agriculture biologique
Être certifié HVE n'est pas pour eux un argument commercial, mais plutôt une progression dans leur domaine, car la préparation de l'audit est devenue un challenge technique et motivant.
A contrario, les vignerons Qualenvi non certifiés agriculture biologique voient dans la « haute valeur environnementale » une opportunité de reconnaissance de leurs efforts environnementaux et une voie pour avancer d'une autre manière que sur la voie du bio.

Vignerons Indépendants, faites votre choix !

Elise le 27.06.12 à 07:18 dans Actualités de la filière - Version imprimable
-


Enregistrer
Enregistrer

Recherche


Archive : tous les articles

Archives par mois

Liens utiles

















EnregistrerEnregistrerEnregistrer


L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.