S'identifier - Contact



 
EnregistrerEnregistrerEnregistrer

Mercredi 30 Septembre 2020

3ème édition des trophées de l'oenotourisme

Inscription avant le 23 octobre

« Terre de vins » lance, en partenariat avec Atout France, la troisième édition de la seule compétition annuelle qui couronne les propriétés dans chaque région viticole française pour l'excellence de leur service œnotouristique.

Ce challenge vous offre l'opportunité de booster votre promotion et votre communication. « Terre de vins » mettra à votre service toute son audience et son rayonnement.

Les gagnants auront la possibilité d'intégrer le « Club des Trophées de l'Œnotourisme » et d'être largement diffusés sur nos différents médias et ceux de nos partenaires.

Clôture des inscriptions le 23 octobre 2020.
Inscription payante : 90 € HT
Les inscriptions se font en ligne sur le site http://www.trophees-oenotourisme.fr/

Pourquoi participer ?

•    Faites partie de l'élite française de l'œnotourisme
•    Échangez avec les acteurs de la filière
•    Obtenez la reconnaissance des professionnels du tourisme en France
•    Valorisez votre image par nos divers canaux de communication au niveau national
•    Affichez votre excellence auprès d'un large public
•    Favorisez les échanges d'expériences avec "Le Club des Trophées de l'Œnotourisme"

Une place pour tous grâce à nos neuf catégories :

•    Architecture & paysage
•    Art, culture & savoir-faire
•    Initiatives créatives et originalités
•    Le vignoble en famille
•    Œnotourisme d'affaires et événements privés
•    Pédagogie et valorisation de l'environnement
•    Restauration dans le vignoble
•    Séjour à la propriété
•    Promotion d'un terroir

Les lauréats seront mis en lumière au travers du hors-série Œnotourisme et d'escapades tout au long de l'année.

Les lauréats recevront leur prix lors d'une cérémonie de prestige à Paris, au 1er trimestre 2021.

Plus d'infos : www.trophees-oenotourisme.fr

Elise - 08:26 - rubrique Actualités de la filière - Version imprimable - Permalien

Mardi 29 Septembre 2020

Gagnants de la tombola du pique-nique chez le vigneron

Attribution des lots

Voici les résultats du tirage au sort de la grande tombola organisée pour le pique-nique chez le vigneron !

Les gagnants sont classés par ordre alphabétique ; ils seront contactés individuellement par mail.

Félicitations à tous !

ARLIE Michel Musée de la vigne et du vin de Moncontour : 2 entrées gratuites
BAOUR Christine Musée des Beaux Arts de Tours : 1 entrée gratuite
BARBIER Arnaud Jardins de Villandry : 1 entrée gratuite
BERNARD Véronique Musée des Beaux Arts de Tours : 1 entrée gratuite
BERTON Gérard Forteresse Royale de Chinon : 1 entrée gratuite
BLIGAND Selda Forteresse de Bourbon l'Archambault : 2 entrées gratuites
BOURINEAU Louise Château de Tours : 1 entrée gratuite
BOURRIAND Virginie Fondation du doute de Blois : 1 entrée gratuite
BROCHARD Dominique Livret de recettes © du Centre
BROCHET Pauline Musée de la vigne et du vin de Moncontour : 2 entrées gratuites
BRUNAUD Jean-Luc Site troglo de la Magnanerie - 2 entrées gratuites
CLEMOT Alain Château de Tours : 1 entrée gratuite
COMPANS Catherine Site troglo de la Magnanerie - 2 entrées gratuites
DAILLY Michel Jeu de cartes
DAVID Florence Jardin du Plessis Sasnières : 1 entrée gratuite
DELACROIX Alain Vallée troglo des Goupillères : 1 entrée gratuite
DELHUMEAU Patrick Château de Tours : 1 entrée gratuite
DELINGETTE Mylène Musée de la vigne et du vin de Moncontour : 2 entrées gratuites
DOISEAU Anthony Jardin du Plessis Sasnières : 1 entrée gratuite
DOMINGO CAMPOS NURIC Château d'Ussé : 2 entrées gratuites
DUFRAISSE Isabelle Pagode de Chanteloup : 1 entrée gratuite
ELBER Joëlle Musée des Beaux Arts de Tours : 1 entrée gratuite
GASSEAU Chantal Château de Tours : 1 entrée gratuite
GOMES Aurore Lot de 3 bouteilles de vin
GOMES José Jardins de Villandry : 1 entrée gratuite
GORGET Françoise Lot de 3 bouteilles de vin
GOUBARD Nathalie Château de Tours : 1 entrée gratuite
GOUPILLEAU Matthieu Domaine de Chaumont/Loire : 1 entrée gratuite
GRATIN Brigitte Jardin du Plessis Sasnières : 1 entrée gratuite
GUEZON Arnaud Sac de pique-nique isotherme
HILLERON Sophie Sac cabas Vigneron Indépendant
HIVERT Agathe Musée de la vigne et du vin de Moncontour : 2 entrées gratuites
HURDIEL Robert Jardin du Plessis Sasnières : 1 entrée gratuite
JACQ Virginie Château d'Ussé : 2 entrées gratuites
JAMOIS Thierry Château de Tours : 1 entrée gratuite
KEROUANE Bérengère Livret de recettes © du Centre
LAHOREAU Jennifer Musée Matra - Espace automobile : 2 entrées gratuites
LAHOREAU Marie-Carmen Réserve de Beaumarché : 1 entrée enfant offerte pour 2 adultes
LASNIER Bruno Réserve de Beaumarché : 1 entrée enfant offerte pour 2 adultes
LECOMTE Nicole Jardin du Plessis Sasnières : 1 entrée gratuite
LENOIR Sixtine Vallée troglo des Goupillères : 1 entrée gratuite
L'HUILLIER Richard Château de Tours : 1 entrée gratuite
MALLET Claudine Château d'Ussé : 2 entrées gratuites
MARCADIER Noëlla Réserve de Beaumarché : 1 entrée enfant offerte pour 2 adultes
MARSILLE Alain Château de Tours : 1 entrée gratuite
MASSé Marie-Hélène Sac cabas Vigneron Indépendant
MASSOT Quentin Vallée troglo des Goupillères : 1 entrée gratuite
MERMET Pauline Jardin du Plessis Sasnières : 1 entrée gratuite
MICHAUD Nathalie Forteresse de Bourbon l'Archambault : 2 entrées gratuites
PAYET Davy Château Royal de Blois : 1 entrée gratuite
PICANDET Philippe Musée de la vigne et du vin de Moncontour : 2 entrées gratuites
PITASSI Valérie Livret de recettes © du Centre
PODEVIN Daniel Château de Valençay : 2 entrées gratuites
PONSIGNON Patrice Livret de recettes © du Centre
POUSSIN Pascal Jardin du Plessis Sasnières : 1 entrée gratuite
PROUST Jean-Marie Vallée troglo des Goupillères : 1 entrée gratuite
PROVOST Nicole Réserve de Beaumarché : 1 entrée enfant offerte pour 2 adultes
RAMOS Marina Château d'Ussé : 2 entrées gratuites
REMY Catherine Vallée troglo des Goupillères : 1 entrée gratuite
REVERDY-CADET Clémence Abbaye de Noirlac : 2 entrées gratuites
RIBAULT Bruno Château d'Ussé : 2 entrées gratuites
RONCIER Françoise Jardin du Plessis Sasnières : 1 entrée gratuite
ROUET Roger Musée Matra - Espace automobile : 2 entrées gratuites
ROZIMBLAT Priscilla Site troglo de la Magnanerie - 2 entrées gratuites
TESSIER Marie Odile Musée Matra - Espace automobile : 2 entrées gratuites
THIERY Franck La Tour du Pouilly : 2 entrées gratuites
TRICOT Isabelle Réserve de Beaumarché : 1 entrée enfant offerte pour 2 adultes
TRICOT Monique Livret de recettes © du Centre
VENEAU Evelyne Abbaye de Noirlac : 2 entrées gratuites
VERHOEVEN Joram Livret de recettes © du Centre


Elise - 17:19 - rubrique Actualités de la filière - Version imprimable - Permalien

Dérogation exceptionnelle / Covid

Autorisations de plantation

Grâce à un règlement européen spécial Covid, les services de FranceAgrimer assouplissent exceptionnellement les règles administratives du régime des autorisations de plantations et de replantations pour l’année 2020-2021.
 
Pour rappel, le dispositif des droits de plantation s’est achevée le 31 décembre 2015 pour laisser place au régime des autorisations de plantation.

Les autorisations de plantations nouvelles sont valables trois ans et passé ce délai, faute d’utilisation, une amende administrative s’applique par hectare d’autorisations non utilisées.

Les autorisations ne sont plus cessibles ni payantes et doivent donc être utilisées dans les délais fixés au risque de se voir appliquer une amende administrative dont le montant fluctue en fonction du taux d’utilisation de l’autorisation.

A noter que cette amende peut aller de 2000 à 6000 euros par hectare d’autorisation non utilisée.
Cette amende peut aller jusqu’à 12 000 euros en cas de récidive (cf. Art. L. 665-5-4 du Code rural).
 
En raison de la pandémie, FranceAgriMer assouplit exceptionnellement les règles :
 
•    Prorogation des autorisations de plantations et de replantations.
Les autorisations de plantations et les autorisations de replantations qui expirent en 2020 sont prorogés exceptionnellement cette année de manière automatique, sans démarche du viticulteur. La prorogation est effective jusqu’au 4 mai 2021.
 
•    Les autorisations de plantations nouvelles délivrées en 2017 et qui devaient expirer le 31 juillet 2020
FranceAgriMer propose aux détenteurs d’autorisation de plantation expirant en 2020, et qui ne souhaiteraient pas les utiliser de les en informer via un formulaire de renonciation, ce qui leur permettra de ne pas se voir appliquer de sanction.
 
Comment faire ?

1.    FranceAgriMer va transmettre au cours du mois d’octobre un formulaire de renonciation à tous les viticulteurs concernés

2.    Les vignerons souhaitant renoncer à leurs autorisations de plantation devront retourner ce formulaire avant le 31/12/2020
 
Si vous pensez ne pas utiliser vos autorisations arrivant à échéance, nous vous encourageons vivement à y renoncer dès cette année au risque d’être sanctionnés au titre de vos autorisations expirant en 2020.

Elise - 14:37 - rubrique Réglementation - Version imprimable - Permalien

Lundi 28 Septembre 2020

Discours de la Présidente de l'UE sur l'Etat de L'Union

Retour de la CEVI

Tous les ans depuis 2010, le/la Président(e) de la Commission européenne adresse un discours sur l’état de l’UE au Parlement européen réuni en session plénière, sur le modèle de celui du Président américain.

Le 16 septembre marquait donc le 10ème discours de l’état de l’Union européenne ; le premier pour Ursula von der Leyen, Présidente de la Commission européenne depuis fin 2019.

L’objectif est ainsi de faire le bilan de l’année écoulée et de présenter la politique et les actions que la Commission européenne entend mettre en œuvre dans les années qui suivent.

Cette prise de parole est suivie d’un débat au Parlement européen.
 
Cette année, la Présidente de la Commission est largement revenue sur la crise sanitaire qui s’est abattue sur l’Europe et le monde en début d’année, et a détaillé de nombreuses propositions de mesures allant dans le sens d’un renforcement des compétences de l’Union européenne en matière de santé.
La digitalisation de l’Europe a également tenu une place importante dans son intervention.
 
Ursula von der Leyen est également revenue sur l’ambition de la Commission pour un Pacte Vert européen, qui avait été annoncé en fin d’année 2019.

Elle a ainsi confirmé que ce Pacte Vert pour l’Europe demeurait un pilier fondamental de son mandat à la tête de la Commission.

Elle en a profité pour annoncer des mesures encore plus ambitieuses que prévues initialement, avec notamment un objectif de réduction des émissions de gaz à effet de serre d’au moins 55% d’ici 2030 (contre 40% auparavant).

Elle a décrété que 37% des fonds du plan de relance européen (« Next Generation EU ») seraient dépensés directement pour la mise en œuvre des objectifs du Pacte vert pour l’Europe, et que 30% des 750 milliards d’euros prévus dans le cadre du Plan de relance seraient levés à travers des obligations vertes (« green bonds »).
 
La Présidente de la Commission s’est aussi exprimée au sujet du multilatéralisme et de l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC), en perdition depuis quelques années et dont la légitimité est largement remise en cause, notamment par nos partenaires américains.

Elle a ainsi déclaré que l’UE continuerait à soutenir le système multilatéral international, et que seule une OMC forte permettrait de garantir une compétition juste et équitable à l’échelle mondiale.

Pour ce faire, la Présidente de la Commission souhaite une revitalisation et une refonte du système OMC, avec l’UE pour porter ce projet de refonte.

Ce qui ne sera pas une mince affaire, tant les tensions commerciales se multiplient ces dernières années entre l’Union européenne, les États-Unis et la Chine.
États-Unis qui ont également été évoqués dans le discours de l’Union, Ursula von der Leyen parlant d’un « nouveau départ avec de vieux amis” et invitant nos partenaires à reprendre le dialogue pour un partenariat transatlantique fort.
 
Pour résumer, la Présidente de la Commission a donc bien confirmé l’importance du Pacte Vert pour l’Europe dans le mandat de la Commission européenne actuelle.

Ce qui apportera immanquablement des changements importants pour le secteur vitivinicole et le secteur agricole européen dans son ensemble.

Aussi, le rôle de réformateur du système multilatéral que souhaite revêtir l’UE n’est cependant pas sans risque, et nous pouvons craindre un durcissement des confrontations de l’Europe avec ses partenaires commerciaux, à l’image de ce que nous vivons actuellement avec les États-Unis.

Elise - 08:21 - rubrique CEVI (Confédération Européenne) - Version imprimable - Permalien

Vendredi 25 Septembre 2020

Premier comité de filière oenotourisme

Atout France

Le pôle œnotourisme d'Atout France a réuni le premier Comité de filière œnotourisme qui rassemble le Conseil Supérieur de l’Œnotourisme, la Fédération Vignobles et Découvertes ainsi que toutes les forces vives de l’œnotourisme français.
 
Ludovic Walbaum et Christophe Chevré y représentaient les Vignerons Indépendants de France.

Quatre grands axes de travail y seront développés : la stimulation de la demande, la structuration de l’offre, la formation et l’intelligence économique.

Les fondements stratégiques ont été posés, les actions doivent maintenant être lancées.

A cette occasion, Caroline Leboucher, Directrice générale d’Atout France, a dressé un premier bilan de la saison estivale.

La bonne tenue des taux de départ des Français en France et de certains marchés européens (Belgique, Suisse et Pays-Bas) a permis à de nombreuses destinations de contenir l’impact de la crise sanitaire entre mi-juillet et mi-août.
 
Tendances :

-> Un mois de juin décevant, mais une fréquentation supérieure aux attentes sur le cœur de saison et en particulier un bon mois d’août.

-> Campagne et montagne en hausse, ville en baisse, situation contrastée sur le littoral.

-> Bonne fréquentation des activités sportives et de loisirs et des activités de plein air (vélo, canoë, batellerie, randonnée, découverte de la nature…).

-> Baisse réelle de la clientèle étrangère, mais certains marchés européens de proximité bien présents (retour, dès début juillet, de certains marchés européens de proximité : Belges, Néerlandais et Suisses)

-> Locations de vacances plébiscitées, une tendance plutôt à la baisse pour l’hôtellerie et les campings avec une désaffection pour les emplacements nus.

Elise - 18:10 - rubrique Actualités de la filière - Version imprimable - Permalien

Jeudi 24 Septembre 2020

Promotion Pays Tiers

L'appel à projet est ouvert

L’appel à projets pour l'aide à la Promotion Pays Tiers a été ouvert et sera fermé le 30 octobre.

FranceAgriMer a mis en ligne la vidéo de son webinaire du 16 septembre, vous pouvez la retrouver ici.

Elise - 09:30 - rubrique Actualités de la filière - Version imprimable - Permalien

Mercredi 23 Septembre 2020

Annulation des salons de Lyon et de Reims

Comme on le redoudait, les autorités ont définies de nouvelles mesures sanitaires qui ne permettent pas d’ouvrir les salons de Lyon et Reims.

Ils sont de fait annulés.

Entre autre mesure la jauge, nombre de personnes en simultanée, a été abaissée de 5.000 à 1.000 personnes, ce qui réduit inévitablement la performance économique des salons.

La situation économique de beaucoup d’exploitations est fragile, aussi les droits d’inscription seront intégralement remboursés, et non comme il avait été annoncé, reportés en 2021.

Pour le salon de Lyon, les exposants recevront un chèque de remboursement et pour le salon de Reims, les règlements qui n’ont pas été encaissés seront détruits ou retournés aux exposants, selon leur choix.

Les Vignerons Indépendants de France travaillent à des pistes de soutien aux entreprises, qui ne compenseront pas le manque à gagner inhérent à l’annulation des salons, mais qui devront accompagner les vignerons dans des alternatives.

Elise - 21:45 - rubrique Salons et Concours - Version imprimable - Permalien

Mardi 22 Septembre 2020

Ventes à distance : lettre au commissaire Thierry Breton

Action CEVI

Historiquement, la CEVI (Confédération Européenne des Vignerons Indépendants) a été la première association à sensibiliser aux difficultés liées à la vente à distance de vin auprès des particuliers dans l'UE.

En effet, la vente directe aux consommateurs et le e-commerce deviennent une source de revenus de plus en plus attractive pour les viticulteurs, notamment pour les PME et pendant cette crise à laquelle nous avons été confrontés, avec le besoin de trouver des solutions alternatives pour vendre nos produits.

Cependant, les ventes à distance sont rendues difficiles lorsqu'il s'agit de vin et le franchissement les frontières nationales au sein de l'UE, nos produits étant confrontés à de nombreuses contraintes administratives qui nous empêchent de commercer normalement dans l’Union.
 
En 2019, la Commission européenne a lancé une étude d'impact sur la question des ventes à distance dans l'UE.

Les résultats ont été intégrés dans un volumineux rapport final publié par la Commission européenne en juin dernier.

De nombreux problèmes soulevés par la CEVI ont été clairement identifiés, notamment s’agissant des lourdeurs administratives pour vendre commercialiser nos produits directement aux consommateurs et via le commerce électronique, qui ont un coût pour les entreprises et sont dissuasives.
 
La CEVI a donc adressée vendredi 10 septembre une lettre au Commissaire européen Thierry Breton, en charge du marché intérieur, pour lui faire part une nouvelle fois des inquiétudes de notre secteur concernant la vente directe de vin aux particuliers dans l'UE et les contraintes administratives qui en découlent.

Elise - 07:06 - rubrique Actualités de la filière - Version imprimable - Permalien

Lundi 21 Septembre 2020

Des salons d'automne...

Vous êtes nombreux à vous interroger sur les salons d'automne, et c'est bien légitime.

Comme vous le savez, les mesures sanitaires ville par ville changent au fur et à mesure de l’évolution des indicateurs sanitaires définis par les autorités.

Les Vignerons Indépendants ont d'ailleurs reçu de la part des Préfectures les autorisations d’ouverture des salons, conditionnées par les mesures sanitaires en vigueur dans les départements aux dates de l’évènement.

Pour ce qui concerne Clermont, l’organisation du salon est conforme aux mesures sanitaires demandées : rédaction d’un protocole sanitaire propre à notre activité qui comprend : port du masque obligatoire  - respect des distances physiques et mesures d’hygiènes - respect de la jauge de 5.000 personnes en simultanée avec comptage, entre autre.

Pour Lyon, le Ministre de la santé Olivier Veran a annoncé jeudi dernier, entre autres choses, le passage de la ville au seuil d’alerte selon les indicateurs définis par l’Etat. La Préfecture du Rhône doit rendre son dispositif aujourd'hui.

Les exposants seront informés cette semaine de la faisabilité de la tenue du salon et des pistes sur lesquelles nous travaillons pour maintenir un flux d’affaires dans le contexte actuel.

Il est déjà prévu de mettre à disposition un bon de commande et/ou un lien vers les eboutiques sur les pages des exposants inscrits aux salons, mis en ligne après le salon.

Elise - 12:26 - rubrique Actualités de la filière - Version imprimable - Permalien

Vendredi 18 Septembre 2020

Garantie Financière Tourisme et crise du covid

Interview du DG de Groupama Assurance-Crédit et Caution

Groupama Assurance Crédit & Caution propose, en plus de la garantie contre les impayés, une caution financière pour les entreprises qui vendent des packages et qui sont immatriculées Atout France.
 
En effet, pour protéger le consommateur, Atout France exige une garantie financière dès que vous percevez des acomptes dans le cadre d’un forfait de prestations touristiques.

Cette garantie prévoit le remboursement des sommes versées par le consommateur en cas de non-réalisation de la prestation pour cause de défaillance ; elle est illimitée en montant.

Dans une interview à TourMaG.com, Jean-Michel Pérès, directeur général de Groupama Assurance-crédit & Caution, s'exprime sur sa politique de garantie financière tourisme, six mois après le début de la crise liée à l'épidémie de Covid-19 :
 
https://www.tourmag.com/Groupama-Nous-n-avons-pas-de-strategie-de-desengagement-en-2021_a105280.html

Elise - 09:26 - rubrique Partenaires - Version imprimable - Permalien

Jeudi 17 Septembre 2020

"Alerte aux Toxiques" : Vraies analyses, fausses interprétations

Des interprétations tronquées

L’association girondine « Alerte aux Toxiques » a lancé en septembre 2020 une nouvelle campagne de dénigrement des vins de bordeaux qui cette fois entraîne la HVE.

Certains médias ont repris largement le communiqué publié par cette association à propos de 22 analyses de vins issus d’exploitations HVE en exploitant la caution du Laboratoire Dubernet à Narbonne.

Les conclusions rapportées par l’association « Alertes aux Toxiques » sont édifiantes pour la HVE. Mais elles sont fausses.

Le Laboratoire Dubernet a transmis une note en date du 16/09/20 résumant les conclusions originales transmises à l’association « Alertes aux Toxiques ».

[Nous constatons] que ce qui est relayé dans la presse ne correspond pas du tout aux conclusions et aux commentaires présents sur chacun des rapports d’analyse transmis à l’association « Alerte aux Toxiques »

    Du fait de la technologie d’avant-garde mise en œuvre :

o Les traces détectées ont des valeurs infimes,

o L’analyse du même vin réalisé dans un autre laboratoire avec des outils standards aurait donné deux fois moins de molécules détectées,

    Ainsi, ce que ne dit pas l’association « Alerte aux Toxiques » :

o La majorité des vins analysés ont été produits entre 2015 et 2018. Or sur l’ensemble du territoire, 2/3 des exploitations certifiées aujourd’hui ne l’étaient pas en 2018….

o Certains vins analysés auraient passé sans problème les contrôles analytiques tels que réalisés pour les vins BIO.

o Pour certains vins, le très faible niveau de trace peut résulter non pas d’une pratique, mais d’une contamination de voisinage ou d’une rémanence dans l’environnement.

Enfin, aucune molécule interdite – même sous forme de trace – n’a été détectée, et pour les taux les plus élevés, les seuils sont 5 à 100 fois en dessous des limites réglementaires de santé publique.

La presse est un outil précieux d’information. Nous invitons les journalistes – et plus largement tout organisme susceptible de relayer une information – à vérifier à la source la qualité, la crédibilité et l’objectivité des informations avant de s’en faire écho.

Elise - 09:51 - rubrique Actualités de la filière - Version imprimable - Permalien

Mercredi 16 Septembre 2020

Quand déclarer une facture non payée ?

Contrat d'assurance-Crédit

Vous êtes couverts par le contrat d'assurance Millésime et vous faites face à une facture non payée : quand devez-vous déclarer cette facture non payée ?

=> Au plus tôt lorsque l'échéance indiquée sur votre facture est dépassée.

=> Au plus tard 160 jours après la date d'émission de la facture (ou date d'expédition) pour un acheteur en France, et 190 jours pour un acheteur à l'export.

A titre indicatif, 160 jours en arrière nous ramènent au 9 avril, 190 jours nous ramènent au 10 mars.

Nous vous conseillons d'être attentifs aux dates et de ne pas attendre la dernière limite pour déclarer vos sinistres.

Attention, en cas d'impayé (chèque sans provision, traites refusées...) ou de procédure collective (redressement, liquidation, sauvegarde...), vous ne disposez que de 8 jours pour déclarer le sinistre.

Si vous êtes en contrat groupe, votre fédération est votre interlocuteur.

Si vous êtes en contrat individuel, Groupama Assurance Crédit est votre interlocuteur.

Elise - 07:48 - rubrique Actualités de la filière - Version imprimable - Permalien

Plus d'articles :

Enregistrer
Enregistrer

Recherche


Archive : tous les articles

Archives par mois

Liens utiles

















EnregistrerEnregistrerEnregistrer


L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.